LOGIN
Polymer Logistics/News & Events/Articles/Avec ou sans accord – Il faut maintenir la circulation des marchandises dans l’UE

Articles

Scroll Down Scroll Down
Categories
Contact Us





Articles

Avec ou sans accord – Il faut maintenir la circulation des marchandises dans l’UE

Byhadasg October 04, 2020
Share:
Avec ou sans accord – Il faut maintenir la circulation des marchandises dans l’UE

Une palette en bois pèse environ 25 kg lorsqu’elle est sèche, et beaucoup plus si elle est mouillée, alors qu’une palette en plastique comme Cleanpal ne pèse que 15 kg

Le Brexit a créé de nombreux défis pour les sociétés basées au Royaume-Uni, et celles-ci sont susceptibles de se multiplier si aucun accord commercial n’est conclu au terme de la période de transition. Les entreprises devront accepter les changements et se préparer à se conformer aux nouvelles réglementations, non seulement concernant les marchandises, mais également les équipements utilisés pour les transporter, comme les palettes. Actuellement, la plupart des produits destinés à l’UE quittent le Royaume-Uni sur des palettes en bois qui n’ont pas bénéficiées d’un traitement thermique, mais le traitement pourrait devenir une exigence obligatoire si aucun accord commercial n’est conclu. Étant donné que l’industrie britannique n’est pas conçue pour traiter thermiquement les millions de palettes actuellement utilisées dans le commerce avec l’UE, cette décision pourrait entraîner des pénuries de palettes, mettant en danger la circulation des marchandises et l’avenir de nombreuses entreprises. Heureusement, des options alternatives sont disponibles pour aider à combler ce fossé. Adrian Dale, directeur général de Polymer Logistics, explique comment les responsables logistiques avant-gardistes se tournent déjà vers les palettes en plastique pour résoudre le problème, améliorant ainsi l’efficacité, l’hygiène et la rentabilité dans le processus.

Les palettes en bois ont longtemps été un élément incontournable de la chaîne logistique, principalement grâce à leur large disponibilité et leur faible coût. La situation est toutefois susceptible de changer si le Royaume-Uni quitte le marché unique et l’union douanière sans accord commercial et qu’elle procède au commerce selon les règles de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). La legislation actuelle de l’UE exige qu’en tant que pays non-membre de l’UE, le Royaume-Uni doive se conformer au règlement NIMP15, qui stipule que toutes les palettes en bois massif, les boîtes en bois et les cols en bois doivent être traités thermiquement pour garantir qu’aucun parasite de quarantaine n’est transporté dans le bois. Répondre à cette nouvelle exigence pourrait constituer un défi. Bien que certains fabricants aient commencé à prendre des dispositions pour y remédier, l’industrie britannique ne dispose actuellement pas de l’équipement ni des installations nécessaires pour traiter thermiquement de grandes quantités de palettes en bois, car il n’existait pas auparavant une forte demande pour un tel traitement.  Pourtant, l’UE étant le principal partenaire commercial du Royaume-Uni[1], le non-respect du règlement pourrait avoir un effet dévastateur sur les entreprises individuelles ainsi que sur l’économie.

C’est là que l’utilisation de palettes en plastique peut changer la donne. Le règlement NIMP15 concerne les palettes en bois massif, car elles peuvent éventuellement transporter des parasites.  Les palettes en plastique, telles que Cleanpal de Polymer Logistics, en revanche, ne nécessitent aucun traitement supplémentaire pour être autorisées à être exportées vers les pays de l’UE. Le plastique n’héberge pas de parasites, et contrairement au bois, le plastique utilisé dans les palettes est non perméable. Cela les rend plus hygiéniques de par leur conception, car elles n’absorbent pas l’humidité qui favoriserait la croissance de la microflore – un problème couramment associé aux palettes en bois et un défi majeur pour se conformer aux réglementations d’hygiène strictes associées à de nombreuses applications de l’industrie alimentaire. Une fois que les palettes en bois sont contaminées par des débris ou un substrat en bois, elles sont difficiles à nettoyer adéquatement, ce qui augmente le risque que des agents pathogènes potentiels restent à la surface et puissent entraîner une contamination croisée. Dans les industries où l’hygiène est primordiale, tout incident de contamination peut avoir un effet néfaste durable en termes de réputation et de profitabilité. Les palettes en plastique sont faciles à nettoyer et leur conservation hygiénique est simple, ce qui permet de minimiser le risque de contamination croisée. Dans une étude, les palettes en plastique Cleanpal ont montré un nombre significativement inférieur de bactéries, de levures et de moisissures par rapport aux palettes en bois.

En plus d’être en dehors du champ d’application de la réglementation NIMP15, les palettes en plastique offrent une gamme d’avantages par rapport aux palettes en bois traditionnelles.  Leur poids à lui seul est un avantage crucial.  Une palette en bois pèse environ 25 kg lorsqu’elle est sèche, et beaucoup plus si elle est mouillée, alors qu’une palette en plastique comme Cleanpal ne pèse que 15 kg. Alors qu’une palette en bois standard nécessite deux personnes pour être déplacée, une palette Cleanpal peut être soulevée en toute sécurité par une seule personne, améliorant ainsi la productivité et permettant aux travailleurs de contribuer à d’autres tâches, au lieu d’être à deux sur une même tâche. Il est également essentiel de garder à l’esprit que le poids des palettes ajoute au coût du transport. Des palettes plus lourdes se traduisent par une consommation de carburant plus élevée et une perte de capacité de fret – des considérations clés pour les entreprises qui cherchent à rationaliser les opérations et à contrôler les coûts.

Même au-delà du transport, les palettes en plastique peuvent aider les entreprises à protéger leur chaîne d’approvisionnement contre les diverses inefficacités résultant de l’utilisation de palettes en bois. Un bon exemple est la façon dont les palettes sont empilées.  Les palettes en plastique emboîtables, telles que Cleanpal, économisent un espace précieux pendant le stockage et le transport. Par conséquent, il est possible de transporter trois fois plus de palettes Cleanpal empilés vides dans un seul camion par rapport aux palettes en bois. Le processus est également plus sûr, car les palettes se verrouillent ensemble comme une seule unité, ce qui élimine le risque que les palettes glissent d’une pile pendant les déplacements et mettent les personnes ou le stock en danger. De plus, le temps passé à déplacer les palettes est également réduit grâce à un empilage plus efficace, ce qui permet aux chariots élévateurs de ne transférer qu’un tiers du nombre de palettes en bois empilées de manière similaire. Cela permet d’optimiser le temps consacré à l’utilisation du chariot élévateur et de réduire le trafic dans l’entrepôt, ainsi que diminuer les émissions et améliorer la sécurité.

Comme le soulignent les exemples ci-dessus, dans de nombreuses applications, les palettes en plastique offrent plusieurs avantages par rapport aux palettes en bois. En les introduisant dès le début dans la chaîne logistique, les entreprises peuvent contribuer à minimiser toute perturbation du transport des marchandises, quel que soit le résultat des négociations de l’accord commercial. Le moment est venu de se concentrer sur des opérations pérennes et de prendre toutes les mesures nécessaires pour se préparer à une relation commerciale la plus transparente possible avec l’UE. C’est pourquoi il est essentiel de veiller à ce que la chaîne logistique, y compris les palettes utilisées dans le transport des marchandises, continue de contribuer au succès du fonctionnement, au lieu de la compromettre.

Pour en savoir plus sur les avantages de Cleanpal, visitez www.polymerlogistics.com

FIN

Notes aux rédacteurs

Polymer Logistics est l’un des principaux fournisseurs de solutions d’emballage prêt pour la vente au détail « One-Touch/Retail Ready Packaging (RRP) ». Depuis 1994, elle aide les détaillants du monde entier à simplifier la gestion de la chaîne d’approvisionnement en leur offrant précisément ce dont ils ont besoin en termes de services logistiques et de produits d’affichage – de l’usine au magasin de détail.

La force de la marque vient du succès constant de la société à permettre à ses clients de réduire leurs coûts globaux jusqu’à 60% tout en augmentant simultanément la disponibilité des produits en magasin. Ajoutez à cela une approche innovante et flexible, une expertise dans la manutention et la gestion de la logistique, et un engagement ciblé pour un service exceptionnel.

Polymer Logistics compte 17 centres de service et sites de lavage avec des équipes locales dédiées aux États-Unis et en Europe.

Polymer Logistics a été acquis par Tosca en décembre 2019.  Tosca est l’un des principaux groupeurs d’emballages réutilisables en Amérique du Nord.

Pour plus d’informations, veuillez visiter : www.polymerlogistics.com

À propos de Tosca

Tosca est un fournisseur leader d’emballages réutilisables et de solutions de chaîne d’approvisionnement sur un large éventail de marchés, notamment les œufs, la viande prête à l’emploi, la volaille, les produits et le fromage. Le système RPC éprouvé de Tosca est un moyen plus intelligent de déplacer les produits frais en toute sécurité de la source à l’étalage, en réduisant considérablement les pertes et les coûts de main-d’œuvre, en maintenant la qualité des produits et en optimisant l’efficacité globale de la chaîne d’approvisionnement pour les détaillants, les producteurs et les fournisseurs. Pour plus d’informations, visitez : www.toscaltd.com.

Contact :

Adrian Dale, Directeur général

Tél : +44 (0) 845 2000 001

E-mail : Adrian.Dale@polymerlogistics.com

Susan Heil, Directrice marketing

Tél : +1 920.569.5335

Cell : +1 678.522.8332

E-mail : Sheil@toscaltd.com

Publié par :

Maria Alonso

Publitek

Tél : +44 (0) 20 8429 6541

E-mail : maria.alonso@publitek.com

Site Internet : www.publitek.com 


[1] https://commonslibrary.parliament.uk/research-briefings/cbp-7851/


[1] https://www.theguardian.com/politics/2019/feb/26/uk-pallet-crisis-no-deal-brexit

Contact Us